icone

En vadrouille chez Erio de Marie Claire et DD Trompette

Compte-rendu de la sortie N°92 du Dimanche 12 Mars 2017 :

En vadrouille pour le temple des curiosités

de Marie Claire & DD Trompette

 

Puisqu’il m’est donné l’honneur de tenir la plume de cette dernière sortie PACCA, c’est avec grand plaisir, à cette heure déjà tardive, que je la saisis.

Ce Dimanche 12 mars, bien avant 10H00 , les premiers « aficionados » sont déjà là heureux de donner les premiers bisous traditionnels ; chapeau bas aux derniers qui devront distribuer 70 X 2 bises soit 140 bises à la file, mais n’oublions pas que cette fameuse bise est l’occasion de montrer son affection, son amitié ou encore son respect, tout en intégrant un certain degré de proximité.

La Turbie , RDV culte de PACCA comporte  cependant  des risques fatals pour un certain cheval gabré voir d’autres montures  ayant confondu la luzerne  avec la grappa au mois de février, mais ceci est de l’histoire ancienne . (Je veux parler du ballon de la maréchaussée !!!)

Après les consignes, données par nos organisateurs Marie Claire et André Girardi, le long cortège se met en marche en direction de la Ligurie ouest jusqu’à la vallée de Vallecrozia chez ERIO oû nous parvenons à parquer nos belles autos, avec le concours précieux et sans faille de Rogers.

Le vieux cheval de fer est bien là, je presse certains retardataires à se hisser sur la corbeille arrière de la rame en vue de son départ imminent pour remonter la vallée, mais la supercherie ne dure qu’un temps, aucun sifflet de départ et nous voilà tous en file pour découvrir le musée de la musique et du son.

Les passionnés se sont régalés en découvrant des claviers ancestraux, des boites à musique et autres automates fort répandus à la fin du XIXéme siècle, précurseurs de l’arrivée du disque et de la bande magnétique.Ces machines ancestrales seraient attribuées à l’Italien Muzio Clementi vers 1805 et plus tard à John Hicks en 1810-1820 .

Un peu de technique... Pour ne pas confondre !!

  • Un piano mécanique n'est pas un orgue de Barbarie.
    L'orgue de Barbarie est bien plus ancien (18ème siècle) et même si certains fonctionnent avec un cylindre en bois, ils n'ont pas de corde comme les pianos, mais des anches ou des tuyaux. De plus, ils ont besoin d'air afin de produire des sons.
  • Pianos mécaniques puis automatiques.
    Donc, au départ, les pianos sont purement mécaniques, c'est à dire qu'on les fait fonctionner en tournant à la main une manivelle, située en façade de l'appareil, prolongée d'une vis sans fin. Cela entraîne un cylindre de bois recouvert de clous. Au fil des ans, ils prennent du volume et sont munis d'instruments de percussion accompagnant le chant du piano proprement dit (Grosse caisse, caisse claire, triangle, grelots, sonnailles, wood-block) Ensuite, ils deviennent automatiques, en 1902 (Invention du fabricant italien Ottina et Pellandi de Novara) grâce à un moteur à ressort spiral (Comme dans les réveils ou les phonographes, mais en plus gros) qui, une fois remonté par une manivelle située cette fois sur le côté, puis, déclenché par une pièce de monnaie fait fonctionner le piano. Chaque clou ou picot, 20 000 ou 30 000, judicieusement planté dans le cylindre de bois de peuplier, vient au moment voulu, accrocher un marteau qui ensuite frappe une corde du piano afin d'obtenir le son désiré.
    Si, synchroniser pièces de bois et de métal est déjà un véritable travail d'artiste, la tâche la plus méticuleuse reste bien celle du noteur.

C'est l'homme primordial, qui, se servant d'un cadran et d'un diviseur, marque et désigne avec des repères conventionnels aux ouvriers pointeurs (Tonotechnie), l'emplacement sur le cylindre vierge des deux sortes de pointes à y enfoncer très régulièrement. En fait, chaque clou planté représente une note à jouer. On peut imager ces petites pointes d'acier comme étant les doigts du pianiste qui viendraient frapper les touches d'ivoire... Dans notre liste, nous pouvons éventuellement ajouter les pianos pneumatiques, bien que, plus ressemblants aux orgues ou aux harmoniums de par leur fonctionnement par pompes à air. 
Leur jeu peut être manuel ou commandé par le défilement d'un rouleau de papier perforé, le tout est d'une grande complexité technique, alors, c'est une autre histoire...

Bon , voilà pour la technique, mais les Paccasiens et Paccasiennes commencent à avoir soif et nous furent très vite orientés vers un buffet ERIO plus Paccapéro dignes du Duc de Galliera sur la Piazza De Ferrari !!

L’heure tant attendue par les paroissiens sonne et nous entrons dans un temple de la gastronomie italienne  ou  s’opère un grand rassemblement avec  nos amis italiens exaltés par la danse, la bonne humeur et la joie de vivre.Ces grandes tablées que l’on assimilent parfois chez nous aux dancing ou dîners dansants du Dimanche font plaisir à voir au bout du compte,elles permettent d’ oublier les soucis , les difficultés, l’âpreté de certaines circonstances de la vie.

A ce sujet, nous avons eu l’occasion Annie et moi-même d’apprendre avec d’autres membres de PACCA bien sur que certains d’entre nous affrontaient quelques soucis de santé plus ou moins graves, nous tenons ici à leur témoigner notre réconfort et à leur souhaiter un prompt rétablissement.

Pour terminer, merci à Marie Claire et DD, pour cette belle journée, merci à tous ceux et toutes celles qui se sont impliqués dans sa réalisation, notre Président (en voilà un qui tient la route),les pros du Paccapéro ,merci  à vous tous d’avoir été là avec votre gentillesse et votre bonne humeur.

A bientôt pour de nouvelles aventures

Annie et Hervé PIGNON du Tanneron

Photos Christine, Hervé, Loïc et vot JJ

 

Img 0209Img 0207Img 0208Img 0209Img 0211Img 0212Img 0213Img 0214Unnamed 1 44Unnamed 2 45Unnamed 3 36Unnamed 4 41Unnamed 5 37Unnamed 6 32Unnamed 1 45Unnamed 2 46Img 0215Unnamed 4617264160 1806402452959384 2802896113265728569 n17264148 1806402499626046 6972976153099852264 n17264125 1806402579626038 6089593044200049433 n17264631 1806402486292714 5863178130638940573 n17309134 1806402576292705 8602128540324574500 nImg 0216Img 0217Img 0218Img 0219Img 0220Img 0221Img 0222Img 0223Img 0224Img 0225Img 0226Img 022717155635 1806402542959375 6750679663684215213 n17200916 1806402472959382 6305192179034572745 n17202946 1806402552959374 9047283983055449155 nUnnamed 11 30Unnamed 8 29Unnamed 7 33Unnamed 13 25Unnamed 14 24Unnamed 15 25Unnamed 16 23Unnamed 12 26Unnamed 10 29Unnamed 17 23Unnamed 18 21Unnamed 5 38Unnamed 3 37Unnamed 20 24Unnamed 19 25Unnamed 21 19Unnamed 22 21Img 0229Img 0234Img 0235Img 0236Img 0237Img 0240Img 0241Img 0242Unnamed 6 33Unnamed 7 34Unnamed 8 30Unnamed 28 17Unnamed 29 15Unnamed 31 11Unnamed 30 16Unnamed 32 15Unnamed 33 14Unnamed 34 14Unnamed 35 11Unnamed 36 1117265138 1806402656292697 7952780099886310041 n17308998 1806402662959363 619299205973661338 n17309356 1806402776292685 7772668140380980475 n17264548 1806402609626035 5050840438072377914 n