icone

Rapport Sortie 83 Les Lavandes

Compte rendu de la sortie N°83 Dimanche 10 Juillet 2016

Un Tracteur Amoureux d’un champ de Lavande

En cette journée du 10 juillet le soleil et la chaleur commençaient à se faire sentir au Canaver le

repère des PACCASIENNES et PACCASIENS…

A 9h00 pétante, cela se bouscule il y a affluence , c’est l’effervescence à PACCA, les

malheureux clients du relais ont bien du mal à se frayer un chemin, PACCA est là et la séance

des bisous bat son plein.Soudain notre vice-président Nounours qui plus est organisateur

avec Annie son épouse de l’escapade, hausse la voix et nous rappelle que la route sera

quelque peu compliquée,oyez oyez ne riez plus, nous devons rejoindre RIEZ !!!

Enfin nos fières montures s’ébrouent , c’est le départ nous admirons la nouvelle venue dans

l’écurie MORGAN drivée par Michèle et Ronald grands amateurs de pur-sang néo rétro.A

propos de néo rétro, soyez patients une belle, très belle fera son entrée également à PACCA

prochainement, mais je n’en dis pas plus…

Le cortège se met en place avec quelques accélérations, ruades, toutes maitrisées, les souris,

non les roadsters dansent lorsque le Président n’est pas là, nous pensons à vous JJ et Cathy

là bas à St Martin.

Finalement à l’approche de Puimoisson les premiers champs de lavandin se profilent traçant

de longs sillons vers les montagnes au loin. Nous trouvons là un espace propice au Paccapéro

légendaire, sapristi la table servant à présenter nos breuvages favoris est introuvable depuis

nos parades cannoises !!! Une table de rechange est finalement installée, nous sentons bien

une brise de soulagement au niveau des participants craignant que la cérémonie ne soit

annulée !!!

Finalement nous étions proches d’une belle récompense complémentaire, car nos amis Gérard

et Lilianne ARENE ouvrirent devant nous une hotte de splendides casquettes aux armoiries de

PACCA , merci à eux pour cette remarquable générosité.

Notre chère Tintin reporter absente, je sens bien que Nounours opère à ce moment là une

approche stratégique à la fin du Paccapéro pour recruter un journaliste en lavandin, j’ai beau

me dissimuler sous mon nouveau couvre-chef, rien n’y fait et courtoisement j’accepte donc

l’emblèmatique responsabilité de rédiger ce modeste laius.

Après avoir aligné nos autos sur la grand place de Puimoisson avec l’aide de Rogers,

l’enthousiasme des habitants ne faiblit pas, toujours intéressés par les belles mécaniques, les

discussions s’engagent à nouveau.Il est temps cette fois de se restaurer et là un accueil

chaleureux nous attend avec Paccapero N°2, champagne mes seigneurs !!! et pour votre

narrateur et mon épouse Annie, une table VIP avec notre DOC éternel et ses récits d’aventures

africaines croustillantes, Dame Elizabeth II toujours aux avant postes de la bonne humeur et du

positivisme, Richard cœur de rallyes et la reine de la mosaique antique la bien nommée

Fabienne.

Soudain nous devons secourir notre amie Geneviève qui nous fait le malaise du lavandin tout

prôche, non sérieux ça ne va pas très fort, escadron de pompiers SAMU,rapidement sur

place,pas trop de nouvelles au moment ou j’écris tout PACCA te souhaite ainsi qu’à Jean Louis

un très prompt rétablissement.

Cette fois le soleil est largement au zénith et nous entrons dans le vif du sujet :

Je vous le dis tout de suite, sans détour, cela va être technique et disons le, sans mon Annie,

professionnellement dans le coeur du sujet mes propos eut été plus restreints.

Nous arrivâmes dans la Beauce du haut Var, là ou le lavandin prospère :Il s’agit d’un hybride

de la lavande vraie dite officinale et de la lavande augustifolia.Elle pousse entre 600 et 800

mètres et un pied peut vivre environ 10 ans, ensuite arraché et l’on replante.

Lavandin extraction :L’extraction de l’essence de lavandin est obtenue par distillation cad

par entraînement à la vapeur d’eau.Procédé très ancien qui utilise l’alambic traditionnel ; la

vapeur d’eau détruit les cellules végétales et entraine avec elle l’essence du lavandin, cette

vapeur est refroidie ensuite et redevient de l’eau chargée en huile.Il y a séparation naturelle

des deux phases l’huile et l’eau par différence de densité.L’usine que nous avons visitée

réalise le traitement à la vapeur directement dans la benne et produit jusqu’à 5 tonnes

d’essence par jour.

La vapeur est injectée à environ 130° sous 4 bars de pression pendant environ 1H00 puis

repart au moyen de tubes de 5 mètres de long sur lesquels est diffusé de l’eau.La séparation

ou décantation de l’huile et de l’eau se fait, la densité de l’eau est de 1000kgs/m3 et la phase

huileuse plus légère à 900 se trouve donc au dessus et ressort par de multiples alvéoles.

Note olfactive du Lavandin : Le lavandin fait partie des notes agrestes comme le romarin

et la sauge et son odeur est plus camphree que la lavande plus fine elle.L’odeur d’une essence

naturelle varie légèrement selon des critères comme lieu de culture ou pluviosité…Ainsi pour

maintenir un standard constant, les différentes extractions sont regroupées par les

coopératives pour être vendues en communelles (mélanges aux caractéristiques plus

homogènes)

Utilisation : Le lavandin est surtout utilisé dans la formulation des parfums pour l’industrie

de la parfumerie dite fonctionnelle cad les produits pour les usages domestiques.Son odeur

est plus camphrée que la vraie lavande dont le fragrance plus fine est utilisée pour la

formulation des parfums.Le lavandin peut être utilisé dans les eaux de lavandes, les colognes

et les savons ou il donne de meilleurs résultats avec des qualités moins fines.

La lavande est le symbole de la Provence : Le bleu violet des « lavandes » entourées

de blé forme un contraste saisissant de couleurs et de ce fait se retrouvent largement

représentées dans les tableaux des paysages du Sud par de nombreux peintres et naturalistes.

Ouf !!! le plus dur est fait les amis, la journée organisée de mains de maître par Daniel et Annie

Giraud tire à sa fin, les accrocs du ballon rond commençent à s’impatienter, il est vrai que les

bleus portent beaucoup d’espoirs…

Finalement le cheval cabré des De Mertzenfeld et la James Bond teutonne des Pignon décident

de tailler la route du retour par les lacets de Castellane jusqu’à Auribeau oû un sympathique

dernier Paccapéro restreint mais chaleureux nous attendait , dommage un but portuguais en

arrivant, mais la France s’est enfin bien défendu.

Merci les amis et encore bravo aux organisateurs

Annie et Hervé PIGNON du Tanneron.

 

Photos Anny, Christine, Nicole, Ian, Hervé, Daniel

0f008e2b f3dd 4221 a0a4 a64fdc39487b1b0dce63 2db7 4c1b 8963 5c5074369e171d154f55 6641 4298 adc9 dbe904cc3265 11fa034ce 12f9 41a0 a78e 2f688fe04f80 12f246ecc 8247 41a9 a6e5 d9c435ddc150 13b7b2f63 42f6 4126 8c91 7d485d3bea7d 13e547fb0 d5d3 4fbd b3fd a1f3f500b32d 14c1bd9e6 1a7c 47f5 a07e 762c4ceaa088 16d9a2661 33a4 4c6e a3bc 1a22cac222ec 18cf33328 3a13 4b0e b759 edea7b1825b7 18f931736 585b 41ba a6e4 b4cbe3927646 13492ad45 ad4e 4f2d abcc f988ad5a8381518a4705 ac7d 467b b86d 1e1cbd774d559078c96d ab6f 4489 9870 9e1f1f5f164bAf8a0d6b 1111 4248 b594 1dbb91d087cbA8451618 dde9 4add 8888 94d28e1ae9bb209e753e 9fa1 45e8 ac93 9eaa0e2a559a31b1e86f e24b 44af 9d22 3fa870d5f86e31ea99e0 9aa1 4dbc 96c4 dbe0162bc89333b44747 b5bc 44db ba52 ab8ab7772fd262ac9307 75d7 47d1 aacb d354e81c46b467a00539 8a1f 4175 900f e4bfca593cd967eecf8f 748a 47f9 9dc4 0338e289afb875cef003 452a 4310 b71b e818aae6a1d885bc78f1 cf06 453e 882e c69a32df4c8d85bd6acb 4ad8 4368 b026 9ff48c88248f88c70ee3 299e 4464 b6af 4780053e4f86579fc98c d2ea 4105 ae95 4a11c3bb63a22116bca5 6eed 42c5 a451 c41a2220e2032920cf5b 379e 4b39 bed5 8e451ab148916621cfdd 2bb8 4dc7 9f4c 4b5247b4eaa87725d96c fb91 4097 a63e 4cbb66e87fc69334f59f f0c4 40e7 8ae3 8443624a207347607b18 e8a1 43a5 a586 8d423b95635f354664c4 ed55 4810 b9b0 c188029d46d32382331f a8f0 40d1 adfb 99b5aaccc9cd3031554b 21a8 4d98 8818 2d044f8ced0f81868468 745d 4a13 897d f1db759f0681A3e887f5 b3ef 4e1a 916a 30a98ef1307bA736f7af 0528 43c1 80d8 6b73bce4a4daA10696d3 4009 421f a80d cde7eb4b6206B640b29f 552e 4a4a 954d adc9fff08acaB66409b3 a51c 43ee 96a8 9a067dc11b27Bg afternoon 1920x1200C2c76511 1e32 4ae8 9a75 1cf46f998800C6b95070 50e8 473a ad80 c043855ee164Dc689b39 cc37 4cd1 8a9e d0b8b02ef1cbDd1bb36b 2293 46db ab92 f8e04220c4feDe20dd17 9941 4ab5 9903 57a8bab231ceDe37f6a0 f1da 4960 9b88 0fa682eb7d3dE1f48675 ede5 4bef a820 dab4db36ae01E157644a e541 47ca bd2b c853ccda311aE353591a 838b 455a 83e9 f7b6390f1d88E485164b 9c0f 4251 9814 4b555e24a467E0708726 687c 4e95 89be 0d74d2c7fcc3Ea4a08d3 d686 46b7 88eb 5cca2dd963b1Eea50a2e 1359 4871 bb0f 0ec25b7238f7F0c96c83 33c5 4c35 8fac 8240ab47747aF2c1ac1d b6d5 4865 8af5 572cb889aeffF8e87761 cf5e 4b31 b1ef 032d778260a0F959c417 31cc 4dcf bd2e 874e1637bfb1F0557570 5529 4f64 a43d 14cff7bb2c26Fb59d6e4 4294 4a4b 8f25 917c5fc015b7Fd9fca94 05d9 43c5 9856 12857368a6f9Fe54f87a 223d 4f4e b1a7 2304b6ef9f0bImg 1852Img 1855Img 1856Img 1860Img 1863Img 1864Img 1865Img 1866Img 1867Img 1868Img 1870Img 1871Img 1873Img 1876Img 1877Img 1880Img 1894Img 1895Img 1896Img 1897Img 1898Img 1899Img 1900Img 1901F2c1ac1d b6d5 4865 8af5 572cb889aeffImg 1913Img 1922Img 1923Img 1924Img 1925Img 1929Img 1933Img 1934Img 1938Img 1940Img 1939Img 1854Img 7645Img 7646Img 7648Img 7656Img 7658Img 7663Img 7685Img 7698Img 7708Img 7710Img 7714Img 7718Img 7723Img 7724Img 7727Img 7733Img 7734Img 7735Img 7736Img 7738Img 7742Img 7740Img 7747Img 7749Img 7750Img 7751Img 7754Img 7755Img 7768Img 7771Img 7772Img 7773Img 7775Img 7780Img 7778Img 7781Img 7783Img 7784Img 7785Img 7786Img 7793Img 7797Img 7829Img 7845Img 7846Img 7857Img 7859Img 7862Img 7863Img 7864Img 7865Img 7870Img 7873Img 7872Img 7876Img 7886Img 7887Img 7891Img 7892Img 7909Img 7916Img 7917Img 7919Img 7934Img 7925