icone

SORTIE 52 LA SAINTE BAUME

SORTIE 52 du dimanche 18 mai 2014 "LA SAINTE BAUME"

organisée par Christine & Gilles AGASSE

Mes biens Chers Frères, mes biens Chères Soeurs;

En ce dimanche du 18 Mai 2014, plutôt que d'aller se pavaner à Cannes et traîner nos guêtres sur un tapis rouge, notre Juriste préféré et sa charmante épouse, ont préféré nous emmener vers un lieu de calme et de repos, un peu spirituel, loin des fastes clinquants d'un Festival qui ne peut concourir face à nos belles à 4 roues.

 

La famille Agasse étant du genre prévoyante et organisée, nous avait demandé de nous lever à mâtines, vu la distance.

Ouvrir ses yeux encore embués de sommeil sur un ciel d'une limpidité totale accompagné d'un franc et doux soleil, on pardonnera aisément le manque de grasse mâtinée.

8h50 les joyeuses retrouvailles sur le parking de la station service Leclerc à Vidauban, des bisous partout, et des voitures qui affluent, si nombreuses qu'il s'avérait indispensable  de faire 2 convois.

9h10 exacte à la tocante et le 1er cortège des toutes belles prenait la direction d'Aix.

9h15 starting block du 2ème convoi, sauf que...Et oui, une Excalibur de mauvaise humeur, cela existe et assez souvent... qui fait sa mauvaise tête et refuse de démarrer. Il est regrettable que le cher propriétaire de 9 voitures du même acabit, jette son dévolu sur justement, celle qui fera des siennes. Gilles ta notoriété dépasse celles qui se pavanent à Cannes. Mais heureusement, l'homme de l'Art médico/mécano Doc'Alain a réglé ce tout petit souci en moins de temps qu'il ne faut pour le dire.

9h45 regroupement à la sortie de Brignoles pour accéder à un lieu magique, puisqu'il s'agit du p'tit déj'. Pour y accéder  nous empruntons une route lascive, bordée de magnifiques chênes verts, qui serait une invitation à aller jouer " les sous-préfets aux champs "... Nous croisons d'autres clubs de voitures de collection mais aussi de motos, aimablement nous échangeons des grands saluts de la main. Puis les coursiers de tête nous font comprendre que nous touchons au but de notre 1ère halte. Une organisation à la " Agasse " cela mérite vraiment le déplacement. Une table garnie généreusement de divers petits gâteaux de chez Fauchon, du thé de la Compagnie des Indes, du café (Ethiopien, Colombien ou Moka) fut prise d'assaut par les 60  affamés/assoiffés par la route... Mais nos G.O avaient prévu large. Un pur régal pour lequel nous les félicitons bien sur, mais les remercions vivement, car ce p'tit déj était offert avec le coeur, et sans aucune contribution de PACCA. Encore une fois, de telles choses dans d'autres clubs "  CELA N'EXISTE PAS ".Un grand merci à vous deux.

Puis cet en-cas terminé, l'humeur au beau fixe, direction le Col de l'Espigoulier pour un point de vue épatant, avec cette garrigue et cette ville de Marseille, si chère à Pagnol. Vue imprenable, ravissement des yeux et bien sur quelques petits commentaires de déception " et non nous ne voyons pas les quartiers Nord de Marseille " qui pourtant sont souvent à la Une de nos journaux, nous permettant de s'apercevoir que Marseille est une ville très vivante!!!

Les appareils photos ayant fini de crépiter, retour à nos bolides afin d'accéder au moment très, très sérieux que les Paccatistes ne rateraient pour rien au monde "La Restauration ".

Destination prévue " Le Moulin de Sambuc " où nous retrouvons l'homme qui nous avait joué les filles de l'air, notre cher Roger's, indispensable à la circulation.

Après un apéritif pris sous les arbres, nous pouvons discuter très sérieusement avec nos assiettes et couverts. Gentiment le patron nous expliqua que tout était produit par la maison et concocté par leurs soins. Comme il se doit les langues elles aussi allaient bon train, et rapidement nous nous retrouvâmes au dessert, constitué d'une énorme omelette norvégienne, faisant le bonheur de notre Président (maintenant vous savez quoi lui offrir en dessert pour ravir ses papilles). Petit café bu, et hop il fallait quitter les lieux le car temps passait ( et toujours trop vite ). Le programme offrait 3 possibilités.

Visite de la Grotte, visite de la Basilique de St-Maximin ou pousse café chez nos amis Imbert à la Bouilladisse voisine. Ma douce moitié ayant l'esprit vagabond suivit la voiture de devant sans chercher à savoir où elle allait, et devant un magnifique panneau bleu de section à péage indiquant  "Direction Marseille ", il était évident qu'il y avait un buzz.

Demi tour brave conducteur, et mène nous dare-dare à la Basilique. Après une agréable visite, il semblait de bon ton de regagner nos pénates et sortir notre chien de son WC préféré (oui, là nous sommes surs qu'il n'y aura pas bêtise, il n'a juste qu'à tirer la chasse...).

Et comme une bonne journée sans problème majeur, ne peut que bien se terminer, c'était sans compter sur les caprices, bien connus par certains de notre vilaine Jaguar.

Et oui sur l'autoroute, les prémices d'un arrêt sous peu se faisaient sentir, et hop terminé, tout le monde descend.... Je m'arrête sur le bas côté et je ne bouge plus (saleté va). Heureusement devant nous Nounours s'était rendu compte de nos soucis, aussi warning mis il s'empressa de contacter l'Homme aux d'Or - le bon Doc Alain qui traînait quelque part sur une quelconque départementale. Après avoir fait demi tout et s'être remis sur l'autoroute, rapidement il nous rejoignit. La Jag nous montrait ses entrailles, mais à part ça RIEN. Doc demanda un tournevis qui enfila dans je ne sais quoi!!! et elle redémarra...

Nounours rassuré fit vrombir les chevaux de sa Porsche et nous laissa entre les mains de nos amis Oudit, fermant ainsi le passage de la mariée.

La bête capricieuse roula sagement jusqu'à ce que aïe, aïe, la " S... " recommence. Pas démonté l'ami Doc lui remis un coup de machin dans le truc, et matée une fois de plus, elle repartit comme si de rien n'était.

Pour clore cette magnifique journée, un remontant, style apéro nous fut gentiment offert par nos sauveurs. A la fraternité PACCA, que l'on ne peut que complimenter.

Encore une fois félicitations, et un grand Merci à nos responsables de cette magnifique journée. Ils nous avaient même commandé un radieux soleil, qui le lendemain avait pris son billet pour aller briller dans d'autres cieux.

 

A la prochaine pour les participants de la sortie maritime des calanques de Cassis.

A bientôt donc,

Votre dévouée Reporter;

Bérengère. 

 

Voilà, grâce à Bérengère, vous savez tout, ou presque tout, sur cette sacrée sortie qui a fait le bonheur de tous les participants, mêmes ceux qui sont tombés en panne. Par contre, je n'ai pas le ressenti du Doc, qui, le pôvre, n'a pas chômé de la journée. En tant qu'ancien enfant de choeur, il n'a pas démérité et ses burettes en ont pris un coup:

Number one: une Excalibur qui se rebelle à juste titre contre son proprio qui ne veut pas lui changer le démarreur. Deux coups de tatanes du Doc, et c'est reparti... non, mais!...

Number two: une Mustang qui se bloque le carburateur en position "stater", la transformant en locomotive Pacific Express.... un bout de fil de fer, et le Doc te remet la belle en route... Number three: une Excalibur (la même) qui prend les vessie pour des lanternes, avec une énorme hernie sur un pneumatique, menaçant l'éclatement immédiat... D'où changement de roue, demandant un cric spécial "poids lourd" et un balèze de service pour porter et poser une roue de 75 kilos.... C'est notre Trésorier qui cette fois était à la manoeuvre...

...et enfin la mésaventure de la Jag "à" Bérengère et JP.

Il nous manquait la Morgan/Vespa de Cricri... Mais prudent il avait préféré aller voir le concours d'élégance de Sainte Maxime... c'est une autre histoire...

Pendant toute cette agitation, un petit groupe de courageux Pacca attaquaient la Sainte Baume par le chemin du Roy et prenait de la hauteur sous les frondaisons. Beauté et plénitude du début jusqu'à la fin. Un vrai point d'orgue pour cette sortie hors du commun. Nos amis Christine & Gilles ont fait encore plus fort! Qu'ils en soient bénis et remerciés.

Vot' JJ

1 51 61 61 41 61 61 81 81 81 81 71 71 71 451 472 92 82 72 12 72 82 72 42 42 42 22 22 22 22 22 22 22 22 12 12 272 572 522 532 552 542 692 702 723 33 43 33 33 43 23 23 13 13 23 23 23 23 23 23 23 23 13 13 583 13 603 13 13 743 724 34 35 25 25 25 15 15 15 38 18 138 208 218 2312 212 312 412 511 212 612 711 611 411 812 1312 1412 1512 16