icone

Sortie 48 St Tropez avant St Trop

SORTIE N° 48 "Saint Tropez avant Saint Trop"  de Murielle et Jean-Claude BOUCHARD

Dimanche 9 février 2014

Et  Dieu créa la Femme... et Saint Tropez qui est resté Saint malgré ce qu'il a pu voir et entendre depuis qu'il manage de son petit nuage, sa belle cité éponyme...

Tiens, en parlant de nuages, après des jours de pluies intenses sur la région incitant nos Gentils Organisateurs Murielle et Jean-Claude Bouchard à brûler une forêt de cierge avec force prières au bon Saint, les dits nuages, certainement sur Ordre Céleste, se sont fait la malle en ce jour du Seigneur, dimanche 9 février de l'an de grâce 2014.

Pacca comptait 66 participants au départ, un record absolu! La magie du lieu, la soif de culture, l'envie de faire rouler sa belle auto???.. en tous cas, pour une Première, les Bouchard ont fait très fort, tant dans le thème de la sortie, que dans son organisation réglée au cheveu près.... pour ne pas dire trivialement...au poil près, hein Murielle???. (la pauvre est clouée au lit par une mauvaise grippe! son époux assumera seul, mais avec talent ses prestations touristiques...)

Hélas, il n'y a pas de bonheur sans contre partie et ce grand succès a entraîné quelques frustrations: celles des amis qui n'ont pas pu participer faute de places disponibles. Quand il est indiqué "attention, places limitées", il convient de ne pas attendre le dernier moment pour s'inscrire.... Et pourtant nos GO, ont fait des miracles pour tenter de prendre tout le monde dans leur sortie: de 50 maximum, ils ont réussi à faire accepter 67 personnes, tant par le Musée que par le Restaurant... Mais au delà, à l'impossible nul n'est tenu...

Donc ce dimanche matin, dès potron-minet (8h45...) la grande majorité des équipages était au lieu de rendez vous, c'est à dire après le péage de la sortie du Muy. Quelques uns, ont continué tout droit sur l'autoroute en direction d'Aix.... Morphée les tenant encore à moitié dans ses bras langoureux.... Petite rallonge jusqu'à Vidauban, et retour à la Case du départ....

Un service d'ordre impressionnant réglait le ballet des arrivées en la personne du Brigadier Truchot-Roger's accompagné dans le service par la Tropézienne BB (Brigitte-Bérengère) dans les atours qui ont fait sa gloire. Un super bel accueil pour commencer la journée dans la joie et la bonne humeur!..

Sont alignées, 36 autos. Comme prévu, les départs se feront toutes les 5 minutes, par groupe de 12 véhicules à partir de 9h10, Jean-Claude ouvre la route, suivi à 9h15 par le convoi piloté par notre ami Daniel Aimé et le troisième à 9h20 qui aura pour serre-file, le Doc. Après ces semaines de crasse météo, c'est un bonheur de rouler sous un frais soleil qui illumine la nature toute proprette... Au détour d'un virage au dessus de Sainte Maxime, la Mer dans toute sa beauté qui roule ses galets...

Le road book, super précis, permet à tous d'arriver sans encombre dans la citadelle de Saint Tropez. Les autos sont garées au cordeau dans les fossés, sous l'oeil vigilant de Cruchot/Roger's et, en avant marche pour la visite du Musée naval.

Je passe à présent la plume à notre Chroniqueuse préférée, Bérengère, qui a ses aficionados qui attendent chaque mois la suite des aventures Pacca et je ne veux pas les en priver...

Vot' JJ

 

....Voila que la plume, grâce à la magie d'Internet, vient de m'échoir,et moi non plus je ne vais pas me priver de ce plaisir, qui est celui de...mettre ma plume à votre service.

Avant d'attaquer le vif du sujet et le but de cette belle ballade, j'ouvre une petite parenthèse : Si Bardot est omniprésente dans la vie de St-TROPEZ, St-TROP n'a pas attendu BARDOT. Car des personnalités en avaient déjà fait leur lieu de villégiature; les impressionnistes y étaient déjà présents, Colette y détenait une maison " La Treille " puis vint l'époque des Cocteau, Sagan, Buffet et j'en passe. Car maintenant, et il faut bien l'admettre, cet ancien village est devenu le lieu de la Jet-Set, des people, ou des gens qui en mal de reconnaissance voudraient bien être à la Une de Closer. Conseillez-leur un scooter, un casque (pas sur la tête) et un paquet de croissants; c'est le succès garanti...

Mais nos amis BOUCHARD avaient décidé de nous faire remonter le cours du temps, et de poser nos bagages entre Henri IV et Louis XXIII, qui furent les premiers rois à s'intéresser à ce petit port,et à y poser les premières pierres de la citadelle. N'attendez pas VAUBAN, il n'était pas né, et ses travaux se sont dirigés vers d'autres lieux, proches certes.

Accueillis par un fort aimable Monsieur, la visite détaillée, et les rouages de l'histoire pouvaient se mettre en route. Direction le haut de la citadelle, dans une une petite cour, pour un commentaire historique. Nous apprîmes ainsi que malgré la réputation de St-Tropez comme ancien village de pêcheurs, c'était une terrible erreur, car en fait St-Tropez devait son existence non pas aux pêcheurs (presque devant l'Eternel..) mais tout simplement aux marins, et à leur dextérité et intelligence pour construire bateaux, frégates et bien d'autres. Les explications données par cet amoureux inconditionnel de la forteresse, et de son passé, nous menât dans le labyrinthe du musée ouvert depuis 2013. Ouvert par rapport à cet engouement, cette passion, celle qui peut devenir pire qu'une maîtresse, qui vous porte et entraîne cette naissance. Car tous les commentaires, le choix des objets, les répliques, tout lui est du ainsi qu'à son épouse. La visite approchant de la fin déjà quelques petites voix sussurèrent le doux de nom de Paccapéro et là une nuée de joyeux participants reprirent, non point le chemin de ronde mais celui du champagne offert, avec toute sa gentillesse, par notre ami Ronald Ackerman, voulant fêter une légère année de plus avec ses compagnons de route. Tchin-Tchin, les verres vidés allègrement, les Pacca-members voulaient en découdre avec la restauration. Descente tranquille dans les entrailles de St-Trop', vers une des places les plus populaires de la planète, la fameuse "Place des Lices " où enfin les vrais Tropéziens, dans le calme de l'hiver peuvent tirer ou pointer. Repas animé, apprécié, toujours dans la bonne humeur " Paccardienne " (ne cherchez pas dans le dico, malgré B.Pivot avec les immortels " ce mot n'Existe pas...encore). La fameuse tarte Tropézienne engloutie, café bu, chacun pensa à reprendre sa belle, sagement garée. Après les bises du matin, les bises du soir, mais toujours en se disant " à la prochaine ". Et oui, déjà, mais au fait cela est très proche le MONACO MOTOR LEGEND SHOW. Chic on va très bientôt se revoir, et encore partager des purs moments de bonheur.

Oui une page de plus qui est tournée, mais tournée vers l'avenir, et l'avenir, on peut dire que Pacca s'en occupe, pour votre plus grand plaisir.

Encore tous nos remerciements à nos amis Bouchard, un très bon rétablissement à Muriel que nous aurons le plaisir de voir sous peu.

Merci à notre Président pour ce travail à quatre mains, mais 2 cerveaux!!!


Votre fidèle et dévouée,

Bérengère (Tintin reporter pour Closer - j'ai changé, ils payent mieux mes scoops...mais chut - je suis aussi de mèche avec Paris-match...)

Crédit Photos: Jean-Marc Codron, Hervé Luce, Christian Tekielski et JJ. Toutes les photos sur le site: www.pacca.e-monsite.com

0 101 41 21 41 41 41 41 41 41 41 11 51 61 51 61 61 61 41 51 51 51 52 72 62 82 72 72 7
2 62 32 3P1100167P1100169P11001702 32 12 12 122 12 12 12 12 13 13 13 13 13 23 33 23 33 23 13 13 13 13 13 13 13 13 13 13 13 13 13 13 13 13 14 2P11001744 14 14 24 24 1444444 144444 105555 15 15 15 15 15 35 35 155 15 25 16 16 16 16 1P1100183P1100184P11001876 166 1776 166P11001886777778 188 18 18 3888888999P1100189P1100196P1100197999999999999999

 

MONACO MOTOR LEGEND 2014 du 28 février au 2 mars.
 
Tout d'abord un énorme merci à nos bénévoles qui ont participé à la mise en place du stand Pacca, installé leurs onze belles autos, conduit et reconduit les pilotes exposants, porté tréteaux, tables, chaises, décos diverses, boissons ect...puis assuré les permanences de l'ouverture à la fermeture de l'exposition, les vendredi (sous la pluie) et samedi (au soleil). Merci également aux pic-niqueurs du beau dimanche ensoleillé qui nous ont régalés d'un buffet à faire pâlir d'envie le fameux Brunch du Carlton... Chacun avait amené le meilleur de ses spécialités qu'il me serait difficile de tout énumérer ici, car la liste est longue. Le stand Pacca a fait le buzz, je peux vous l'assurer, tant par le nombre de ses adhérents présents (35!), que par l'animation qui s'en dégageait.... animation chauffée par le champagne offert par Hervé qui fêtait son anniversaire, Christian D. qui faisait sauter les bouchons de Tsarine à gogo et Christian T. avec son cocktail molotov maison... le tout sur un air de Chuck Berry...

 

Un aperçu de l’événement :