icone

Rallye des Cinco Terre

Img 3243

RALLYE DES 5 TERRE N°50 du 22 au 24 avril 2014

"PLEIN LES MIRETTES"

 

... c'est ainsi que l'ami MIMI nous avait aguichés pour recruter les héros en puissance de son Rallye.... Pourquoi Héros?... parce qu'il faut l'être pour se pointer aux aurores à 8h30 au dessus de Monaco, dans les brumes de la Turbie... Même notre chère Excellence n'avait pas réussie à être en retard, malgré son appétence bien connue pour la couette et les tartines au lit, et elle est arrivée à 8H59, soit une minute avant le départ fatidique. On ne parlera pas, par charité chrétienne, de celui qui a encore loupé le bon péage. La dernière fois, pour nous rejoindre à la sortie de Monaco, il avait tracé tout droit vers Vintimille et cette fois, pour aller vers l'Italie, il avait pris le chemin de Monaco... On peut espérer que prochainement tout ira bien... Qui est ce? Secret professionnel, bien sur....Et puis il y eu le miracle Marion. Après moult révisions, sa chère NG (Bellavita pour les amis) avait bien voulu l'amener jusqu'au lieu du rendez vous. Mais... sur le parking une forte odeur d'essence et une large tache sous le moteur fit découvrir les dessous de la Belle ( de Bellavita of course...) et Horreur et Damnation, on découvrit que le carburateur, juste sorti de révision, dégorgeait à plein tube, son essence ... sur le collecteur d'échappement! De quoi transformer la Torpédo en torpille kamikaze... et Marion en Jeanne d'Arc... Des Héros, je vous dit! Bref, il fallu abandonner la naufragée aux services de son Assistance Auto pour rapatriement sur Mandelieu et le départ fut donné par Elyane du haut de son l'Austin Healey. Et voici les 19 véhicules Pacca sur l'Autostrada di Fiori en direction des Cinco Terre Promises... Après une heure trente de trajet, arrêt à la célèbre (pour ses gadjets) station service Tamoil de Conioli pour un bon Expresso subito. Vingt minutes plus tard, départ pour tout le monde, sauf bien sur pour l'Excalibur qui fait son cinéma... Plus de batterie.... Gilles est un vrai collectionneur d'Exca, mais il oublie parfois de vérifier la tension de la courroie de l'alternateur avant le départ.... Olivia est ravie... On prend les câbles de vot' JJ et grâce à la Corvette dépanneuse d'Annie et Alain, c'est reparti... On arrivera à rattraper le convoi Pacca, plus de 100 kilomètres plus loin.... Car bien sur, les voitures de tête, oublièrent de regarder dans le rétroviseur pour vérifier si cela suivait.... Cela doit être l'air Italien qui fait de chaque conducteur un pilote de course... Mais comme il y a une justice, les ardeurs furent rafraîchies par un énorme orage à l'arrivée de Rapallo. C'est sous des trombes d'eau que nous arrivâmes en Terre Promise! Trempés, nous entrèrent dans le restaurant Luca, au décor de sous-marin. Encore une histoire d'eau!... ou plutôt de liquides car un bel apéritif nous attendait avec ses amuse-bouches. Puis pour faire original, on nous servit...une paella! ...avouez que venir en Italie pour manger Espagnol, c'est trop fort de la part de nos G.O.!... Bon ceci dit la Paella, ressemblait plus à un rizotto de la mer ( fort délicieux d'ailleurs) qu'à une Valenciana... Ambiance Pacca garantie dans ce beau restaurant marin. Deuxième miracle de la journée, après le déjeuner, nous retrouvons un magnifique soleil. Nous laissons les voitures sur le parking gardé et nous nous dirigeons vers le funiculaire de Montellagro. Plus aucun nuage. Après l'orage, la visibilité est formidable et le panorama somptueux. Montée vers la belle église et le monastère par une large allée fleurie. Moment zen dans ce havre de paix... Retour aux voitures, petit rafraîchissement Pacca, car à présent il fait chaud et soif. Et c'est le départ pour Santa Margharita à 5 kilomètres de là. Tous les cabriolets sont découverts pour profiter au mieux du paysage. Arrivée à l'Hôtel Suisse (après l'Espagne, nous voici au pays des Helvètes... ils auront tout fait pour avoir une bonne note, nos organisateurs!). Le parking est minuscule, mais nous arriverons à y insérer tous nos véhicules par un savant enchevêtrement gordien. Juste le temps d'une douche, et nous voici sur la terrasse de l'hôtel pour l'apéritif de bienvenue avec la baie de Santa Margharita à nos pieds. Repas des plus joyeux et arrivée de notre héroïne du jour, notre Madelon qui a réussi le prodige de faire ramener sa Bellavita à Mandelieu, de récupérer sa voiture moderne, sans oublier de charger un cubitainer de 5 litres de vin rosé et autres douceurs afin d'améliorer l'ordinaire du Paccapéro... Elle est ovationnée.... Puis c'est le "bonne nuit les petits"...

 

Après un solide petit déjeuner, départ pour Monterosso à 9h. Tout le monde est là. Petit briefing de notre GO Michel, recommandations et explications d'usage. Tout le monde a compris? Mais bien sur, même ceux qui n'écoutaient pas... on verra par la suite...Il y a 80 kms à parcourir, route sinueuse et étroite, 2h30 minimum. Votre serviteur est à nouveau de service pour faire la voiture balai. Très rapidement le convoi se disloque, en raison des feux rouges, des ronds points et autres joyeusetés... Les Talkies ne passent plus en raison du relief, sauf sur de courtes distances. Malgré un regroupement, rapidement les équipages partent dans tous les sens... Cathy et moi nous nous retrouvons seuls sur une route de montagne. Le téléphone fonctionne heureusement et Elyane fait de son mieux pour regrouper ses ouailles... Nous recueillons quelques égarés comme nous, et nous attendons le reste du convoi qui en définitive est... derrière nous. Les mystères du Road Book... Les voici qui arrivent et à part trois équipages qui ont choisi de filer directement sur Monterosso par une autre route, nous sommes au complet. Il fait un temps superbe, il est près de midi, c'est donc l'heure du Paccapéro.... La table est prestement sortie du coffre du Paquebot Cougar, se retrouve garnie en moins que rien, le cubitainer de Marion baptisé, et le magnum de Ricard bien entamé... Un peu de musique et voilà qu'ils dansent sur la route... ils sont fous ces Pacca! Je vous rappelle que nous sommes sur une petite route de montagne, très peu fréquentée avec une vue sublime sur la mer des Cinco Terre... Bon mais c'est pas tout, il faut y aller... Départ. Promis- juré on ne se quitte plus... Tu parles Charles.... Au Talky, Elyane me dit: "Christian a la Morgan en panne. Il y a deux autres voitures avec lui (Ian et Alain). On doit continuer car on ne nous laissera plus rentrer au parking municipal qui nous est réservé si on rate l'heure."  Effectivement nous entrons dans le Monterosso historique par la voie piétonnière, en frôlant les tables des trattorias bondées et les touristes japonaises.... On fait le buzz... Les gens croient que c'est le tournage d'un film de Besson. Ils applaudissent... Une fois garés, Michel veut repartir au devant du naufragé et de ses accompagnateurs, mais on lui dit qu'il ne lui sera plus permis de revenir... Effectivement quand les trois équipages en détresse arriveront, la police leur interdira le passage. Idem pour la voiture moderne de Fabienne et Richard, mais Marion leur passagère, sortira sa carte d'handicap international et le carabinier laissera passer... Par contre, grosse déception de nos amis arrêtés à la barrière par la police. Hélas ils repartiront sur Santa Margharita sans faire la visite en bateau de la côte.

Ok, et la Morgan en panne de câble d'accélérateur cassé? (il a le pied  lourd Cricri)... et bien elle sera réparée par un atelier Piaggio qui lui posera un câble...de Vespa pour 20 euros. Christian a la seule Vespa-Morgan au Monde! Il peut maintenant postuler au Club Vespa de Daniel...

Après le déjeuner au restaurant Belvedere, direction le bateau. Bonne surprise, ils n'acceptent pas la Carte Bleue... Mais grâce à notre banquier Richard, nous pourrons tous embarquer pour les Cinq Terre et Porto Vénéré. Eu égard à nos amis qui n'ont pas pu faire la croisière, je ne m'étendrai pas sur le sujet. Voir les photos, et surtout celles de Madame Sarfati en train de se faire draguer....

18H: retour à Santa Margharita, mais cette fois nous emprunterons l'autoroute. Arrivée tardive à l'hôtel où nous attend le champagne d'Alain qui fête avec nous l'anniversaire de sa chère Annie. En fait, Claude et Corinne avaient également apporté ce qu'il fallait pour arroser la Type E, mais ils ont gentiment reporté la "cérémonie" pour une autre occasion. Excellent dîner, et après une journée bien remplie, chacun part rejoindre Morphée...

 

Et voici déjà le dernier jour du Rallye. Temps radieux. Direction le port pour embarquer sur le bateau de l'hôtel, direction Portofino. Que de beautés! Les appareils photo ne chôment pas. Cette terre mérite vraiment son appellation de Terre des Dieux... Il y a la beauté naturelle, mais aussi la main de l'homme qui a su apporter le complément adéquat. Chacun se jure d'y revenir! Retour au Park Hôtel Suisse. Un ultime Paccapéro s'organise sur le perron, puis départ pour le déjeuner surprise sur les hauteurs. Le restaurant s'appelle "La Stalla" (l'étable en français) et nous y sommes reçus comme des rois mages... Accueil formidable, comme nous les aimons, comme si nous étions des vieux amis de la maison.... Les tables ont été installées sur la terrasse panoramique (quelle chance d'avoir cette météo!) et nous avons toute la côte Ligure devant nous. Comment ont fait nos G.O.-Jeannin pour trouver cette pépite?  Ils ne veulent pas le dire bien sur... Repas formidable, servi admirablement. Un vrai moment de bonheur. Pour le fun Michel dévoilera les résultats du quiz, où chacun s'est appliqué à répondre avec humour. Hilarité générale... Puis il sera remis à nos GO, Elyane (qui s'est tant dépensée et stressée) et Michel, (qui a tant couru en tous sens pour réaliser ces heures de grand plaisir) quelques cadeaux qui voudront témoigner  l'amitié et l'affection que leur portent les Héros de l'Aventure des Cinco Terre.

Et Viva Pacca, que l'Aventura continue!

La bise à tous.

Vot' JJ

Img 3245Img 3246Img 3247Img 3248Img 3250Img 3251Img 3254Img 3255Img 3259Img 3261Img 3264Img 3265Img 3267Img 3290Img 3291Img 3292Img 3309Img 3310Img 3311Img 3312Img 3313Img 3314Img 3319Img 3320Img 3321Img 3346Img 3332Img 3339Img 3345Img 3344Img 3343Img 3342Img 3341Img 3340Img 3339Img 3347Img 3356Img 3355Img 3354Img 3353Img 3352Img 3357Img 3365Img 3364Img 3363Img 3362Img 3361Img 3360Img 3359Img 3358Img 3357Img 3366Img 3373Img 3372Img 3371Img 3370Img 3369Img 3368Img 3367Img 3366Img 3365P1010262P1010277P1010276P1010275P1010270P1010269P1010268P1010265P1010284P1010303P1010301P1010298P1010295P1010292P1010290P1010304P1010319P1010318P1010317P1010309P1010308P1010307P1010306P1010305P1010320P1010321P1010323P1010325P1010326P1010329P1010330P1010333P1010334P1010337P1010338P1010341P1010342P1010343P1010347P1010350P1010355P1010359P1010360P1010361P1010364 1P1010369 1P1010374 1P1010377 1P1010379 1P1010380 1P1010381P1010389P1010388P1010387P1010386P1010385P1010384P1010383P1010382P1010395P1010406P1010405P1010404P1010403P1010402P1010400P1010399P1010397P1010396P1010407P1010408Unnamed 1P1010412P1010418P1010422P1010424P1010427P1010428P1010429P1010430P1010431P1010432P1010437P1010439P1010440P1010442P1010444P1010458P1010462P1030570P1030568P1030566P1030564P1030562P1030560P1030559P1010464P1030571P1030572P1030574P1030575P1030579P1030585P1030590P1030592P1030593P1030593 1P1030599P1030600P1030605P1030606P1030612P1030619P1030622P1030625P1030626P1030627P1030629P1030630P1030631P1030632P1030634P1030635P1030637P1030639P1030640P1030641P1030642P1030643P1030644P1030645P1030646P1030647P1030648 1P1030657 1P1030660 1P1030661 1P1030662 1P1030663 1P1030665 1P1030666 1P1030670P1030671P1030672P1030673P1030675P1030676P1030678P1030679P1030681P1030682P1030684P1030686P1030689P1030690P1030693P1030697P1030700P1030701P1030707P1030711P1030712P1030714P1030715P1030719P1030722P1030725P1030727Unnamed 1Unnamed 13Unnamed 12Unnamed 1Unnamed 20Unnamed 21Unnamed 22Unnamed 23Unnamed 24Unnamed 26Unnamed 27Unnamed 28Unnamed 30Unnamed 32Unnamed 33Unnamed 34Unnamed 35Unnamed 40Unnamed 1Unnamed 42Unnamed 43Unnamed 45Unnamed 1Unnamed 1Unnamed 1Unnamed 1Unnamed 1Unnamed 54Unnamed 2P1030728P1030729