icone

Mont Ventoux et Roquefort

023-copier-copier.jpg

AUTOS MOTOS RÉTROS

ROQUEFORT LES PINS

 

Dimanche 7 Octobre 2012

 

 

 

L'automne est  de retour et avec sa journée consacrée aux véhicules d'Exception et de Collection dont bien sur Pacca fait partie. On peut dire que la bande de gais lurons qui compose le Club est toujours Prête (comme les Scouts!!) à passer et partager un bon moment ensemble. C'est avec un grand bonheur que nous avons retrouvé nos compagnons. Compagnons très en forme!.. qui déjà préparaient le verre de l'amitié. Mais avant de trinquer, petit tour, et des gros bisous à tout le monde. Déjà bien rouge, bien rutilante une Nouvelle chez PACCA!!! Oui une Ferrari 308 GTS, sortie direct d'usine, oui Daniel Giraud est passé "par hasard" (hum, hum) devant "Espace Garage 06" où il y avait non pas un petit chien dans la vitrine, mais un véritable Bolide. Magnifique bête, avec son intérieur cuir noir, mais où mon pauvre Yorkshire ne trouverait pas sa place (peut-être ses puces s'il en avait). Je me suis posée une Grave question hier: oui les voitures c'est bien, mais les copains c'est mieux! Non?
A part cela il faut reconnaître qu'il y avait une énorme concentration de véhicules à ROQUEFORT AUTO MOTO de ce dimanche 7 octobre et que cette manifestation connait un succès de plus en plus vif. Après avoir trinqué et dégusté l'Asti offert par le Club, déjà il fallait se diriger vers le restau. Par contre j'ouvre une petite parenthèses: ce serait bien que les amis qui omettent de s'inscrire aient la gentillesse d'y penser car de 34 personnes prévues nous étions 40 en réalité (vous connaissez le poème : nous partîmes 500 mais par un prompt renfort, nous arrivâmes....)Merci d'y penser pour la prochaine fois.
Arrivés au restau, nous avons hélé le tavernier afin qu'il amène d'autres tables et  chaises. Chose dite, chose faite, tables, chaises, vin, eau et ambiance animée. Le repas englouti, le café bu, retour au stand pour faire quoi encore? Boire le champagne offert gentiment par Michel Jeannin qui arrosait son Austin Healey, toute belle depuis un sacré lifting. Deux Rouges d'un coup chez PACCA!
L'horloge tournant, certains prenaient le chemin du retour, ce que nous fîmes également, mais pas avant de se dire à bientôt. N'oubliez pas de vous inscrire pour le 28 octobre "Mama Mia" en Italie et pour le 15 décembre "Oh Grand Cabaret". Faites plaisir à Lulu, donnez lui donc ce petit bout de papier, qui s'appelle un Chèque, vous ne pouvez pas lui faire plus beau cadeau....

Que les jours qui arrivent vous soient doux avant nos retrouvailles.
Votre dévouée Bic, Tintin Reporter Internationale

 

Bérengère

 

 

 

Crédit photos: JJ

042-copier-copier.jpg035-copier-copier.jpg033-copier-copier.jpg031-copier-copier.jpg029-copier-copier.jpg028-copier-copier.jpg025-copier-copier.jpg017-copier-copier.jpg014-copier-copier.jpg010-copier-copier.jpg006-copier-copier.jpg040-copier-copier.jpgtifosi-3.jpg



drome-gigondas-france-w580-h435-1.jpg

 


WEEK-END "LE VENTOUX AUTREMENT"  Samedi 29, dimanche 30 septembre 2012

 

Samedi 29 septembre 2012, 8h15 sous l'avion des Tourades, la pluie fait des claquettes et le vent frisquet n'annonce rien de bon pour la suite des éléments.... Après des semaines de grand bleu, fallait bien que ça arrive, et c'est arrivé avec cette dépression qui nous provient encore des Açores... Pouvait pas attendre quelques jours de plus??? Ben non, elle est là...comme les premiers arrivés sur le lieu de rendez vous sous leur parapluie....  Mais la magie Pacca est de faire oublier  cette mauvaise météo, par le seul pouvoir de se retrouver au seuil d'une nouvelle aventure: deux jours à parcourir la belle Provence avec pour point d'orgue, la Montée du Ventoux. Les équipages arrivent et c'est déjà l'heure du départ, à la minute, que dis je, à la seconde indiquée par la Road Book. Mais... mais?.. mais oui.., voilà André qui jaillit de sa belle Mercedes en criant d'une voix angoissée: "Elle démarre pas!". Aussitôt, en l'absence du Doc Alain, cinq ou six apprentis se penchent doctement sous le capot ouvert. L'un dit: "Dédé, c'est ta batterie"... Non, qu'il dit le Dédé, "je l'ai chargée hier, et puis elle est neuve". Les sages se perdent en diagnostics divers, quand la Grand Roi Salomon (Gilles de son prénom) se rend compte que notre Artiste International a simplement mis son levier de vitesse (automatique) sur "Drive"... Il positionne tout simplement le levier sur Parking, et voilà la Merco qui se met gentiment à ronronner. Ouf! Sauvés... mais dans l'affaire nous avons pris 15 minutes de retard... Petite pensée pour les amis qui nous attendent à la Station Leclerc de Vidauban... Nous les y retrouvons en train de deviser benoîtement. La pause  prévue initialement pour un quart d'heure est réduite, et c'est en courant que tout un chacun file à la cafétéria ou aux toilettes....et revient aux autos toujours en courant. Moteur, c'est reparti. Nous sommes à présent presque au complet, puisqu'il nous reste à récupérer au passage Jacqueline et Jean Claude avec qui nous avons rendez vous après le péage de Pourrières. Voilà qui est fait et ce sont 16 équipages PACCA (soit 30 personnes) qui traversent les vignes de la Sainte Victoire. Direction Rians, puis Manosque que nous redoutons un peu car c'est jour de marché. Mais notre cher Banquier Jean-Claude, a un ami qui habite cette belle cité et il nous a donné un itinéraire de "délestage". Un grand merci à lui.

Personne ne se perd et tout le monde est présent au regroupement à la sortie de Manosque. Il faut dire que nous avons un nouveau "serre-fil", Alain, assisté d'Annie,  qui ne laissent aucune chance d'évasion à d'éventuels amateurs d'échappée. Les Talkies Walkies  sont vraiment une aide précieuse pour la bonne tenue du convoi (16 autos!)... Murielle et Jean-Claude restent quelques minutes avec leurs amis. Ils nous rejoindront directement à Saint Michel l'Observatoire où se trouve notre restaurant (l'Auberge des Coupoles, à recommander!). Je ne vous décris pas la beauté des paysages. Voyez les photos... Le temps semble s'arranger. D'ailleurs je reçois un coup de fil de la restauratrice qui me demande si on prend le risque de déjeuner sur la terrasse. Why not? A midi pile, nous prenons possession du parking municipal de Saint Michel l'Obs, en 5/7 la table est dépliée, les bouteilles et amuses bouches sortis du coffre de la Mercedes d'André et Marie Claire, et c'est parti pour le traditionnel Paccapéro toujours très apprécié de tous. De temps en temps, je regarde vers l'Est où il me semble apercevoir de sombres nuées arrivant sur nous... Chacun ayant retrouvé des forces, nous regagnons le restaurant, tout mignon sur la place du village. Un menu "express" a été commandé, mais c'était sans compter sur Le Chef qui a tenu a mitonner ses plats et à nous bien soigner. Nous sommes en train d'attaquer, qui ses Travers de porc marinés aux épices, qui son Dos de Merlu poché au fenouil, que les cieux se mettent à arroser abondamment Saint Michel. Heureusement que la bâche du store qui nous protège est de bonne qualité. A part une deux gouttière le repas se termine dans la bonne humeur générale. En route pour Vaison la Romaine par des départementales qui nous font traverser des villages médiévaux qui semblent avoir été figés depuis le règne du Bon Roi René: Banon, Revest, Sault. La nature est encore de couleur été, mais quelques taches jaunâtres nous rappellent que nous venons d'entrer en Automne. Après Montbrun les Bains, nous attaquons les contreforts du Mont Ventoux. La route sinueuse est large et bien asphaltée. Difficile de résister à la tentation d'un petit run entre Posches et Alfas.... Un vrai régal...pour les pilotes. Pour les passagères, petit bémol... Arrivée à Vaison la Romaine. Il est 17 heures. Photo souvenir devant le célèbre Pont Romain. Vue l'heure tardive, il parait difficile de visiter cette ville antique qui mérite à elle seule une bonne journée de tourisme. Surtout que l'on nous attend à 17H30 dans une Cave pour dégustation de Gigondas et autre Vacqueyras... Deux équipages décident de rester et le reste d'aller rendre visite aux seïdes de Bacchus... En chemin nous longeons les superbes dentelles de Montmirail (rien à voir avec le Seigneur éponyme des "Visiteurs" et son fidèle Jacquouille...). Arrivée au Domaine  de Monvac. Nous sommes accueillis par la propriétaire, qui s'excuse de nous recevoir en salopette. Toute la maisonnée est occupée par les vendanges et la vinification et les journées sont longues actuellement pour les vignerons. Quelques brèves explications sur l'historique du domaine, la qualité des cépages, les méthodes employées et l'on passe aux choses sérieuses: le tasting. Les verres se tendent, se remplissent, se vident et ainsi de suite.... Déjà les cartons s'empilent en attendant d'être embarqués. L'un des notres a même réquisitionné un petit diable.... Heureusement, notre hôtel est à 200 mètres.

On prend nos clés et rendez vous à 19H30. Très gentiment, les propriétaires nous autorisent le Paccapéro dans le salon, puis c'est le départ à pied pour le restaurant qui est tout proche. Le menu sera de grande qualité. Je ne vous citerai que l'entrée pour vous mettre l'eau à la bouche: Crème brulée au foie gras, confiture de figue et glace à la lavande... Presque un repas! Et c'est le coeur léger et l'estomac bien (trop?) rempli que nous regagnons notre hôtel. Bonne nuit, à demain les amis!..

L'heure de départ a été fixée à 10 heures, ce qui laisse du temps pour se préparer sans se presser. Le temps est nuageux, mais quelques trouées de "bleu", donnent de l'espoir pour la suite. Direction Beaumes de Venise où nous ferons le plein de carburant. Impressionnante l'armada Pacca qui envahit la station service... Alors que l'on s'active aux pompes, miracle: un beau soleil se faufile entre les nuages. On aperçoit même au loin, le sommet du Géant de Provence, que nous nous apprêtons à gravir avec nos destriers. Mais avant, passage obligé à la magnifique Cave Balma Venitia. Petite visite des augustes lieux, qui vont d'ailleurs inspirer notre Dédé National qui nous interprètera avec sa trompette dans l'auditorium quelques mesures classiques et jazzies au grand plaisir de tous les visiteurs ainsi que des maîtres des Chais. Il est 11 heures. Il est temps de regagner nos autos pour attaquer la route enchantée qui nous mènera à Suzette, Malaucène puis au sommet, au fameux Col des Tempêtes. Le ciel est clément, mais le thermomètre a chuté de 14°!Chacun sort sa doudoune... Petit shopping saucissonnade, on admire le panorama, on fait sauter les bouchons d'Asti, on trinque à Pacca en pensant aux amis qui n'ont pas pu venir, photos souvenirs, on est bien, malgré le froid... Et c'est la descente sur le versant sud, totalement lunaire. Passage devant le petit mausolée de ce malheureux Tom Simpson. Quelques kilomètres plus bas, arrivée au Chalet Reynart où nous sommes attendus pour le déjeuner. La grande salle panoramique nous est réservée en exclusivité. Comme toujours, excellent repas dans une chaude (et bruyante) ambiance Pacca. Oh temps suspend ton vol... mais non, il est 15heures et le moment de la séparation est venu. Petit moment d'émotion, remerciements et souhaits de renouveler un ou des week-ends en 2013. C'est promis les amis, vous en verrez d'autres, et ce grâce à l'aide de celles et ceux qui voudront bien oeuvrer pour votre PACCA. Il conviendra de revenir à Vaison la Romaine, c'est trop beau!

Mes plus fidèles et amicales pensées à tous.

JJ

 

Crédit Photos: Murielle/Jean-Claude Bouchard, Cathy/JJ

001-copier-copie.jpg006-copier-copie-1.jpg008-copier-copie-1.jpg015-copier-copie-1.jpg15-1-copier-copie-1.jpg15-2-copier-copie-1.jpg15-3-copier-copie.jpg15-5-copier-copie.jpg022-copier-copie.jpg027-copier-copie.jpg029-copier-copie.jpg030-copier-copie.jpg031-copier-copie.jpg034-copier-copie.jpg036-copier-copie.jpg37a-copier-copie.jpg038-copier-copie.jpg040-copier-copie.jpg050-copier-copie.jpg052-2-copier-copie.jpg053-copier-copie.jpg055-copier-copie.jpg56-3-copier-copie.jpg109-copier-copie.jpg061-copier-copie.jpg066-copier-copie.jpg068-copier-copie.jpg073-copier-copie.jpg114-2-copier-copie.jpg065-copier-copie.jpg110-copier-copie.jpg113-copier-copie.jpg127-2-copier-copie.jpg127-copier-copie.jpg122-3-copier-copie.jpg127-1-copier-copie.jpg127b-4-copier.jpg127b-5-copier.jpg128-1-copier.jpg130-copier.jpg133-copier.jpg131-copier.jpg127b-2-copier.jpg132-copier.jpgp1080052-copier.jpg134-copier.jpg135-copier.jpg138-copier.jpg143-copier.jpgp1080033-copier.jpgp1080036-copier.jpgp1080038-copier.jpgp1080064-copier.jpgp1080065-copier.jpgp1080071-copier.jpgp1080067-copier.jpgp1080076-copier.jpg