icone

Pacca fête Noël au Cabaret le 18.12.11

PACCA fête Noël au Cabaret noel-pere-noel088.gif

 Dimanche 18 décembre 2011

 

On n'arrête pas dit on un train en marche. C'est comme Pacca qui ne s'arrête jamais et qui ne sait que faire pour varier les plaisirs de ses amis. Ce dimanche, rendez vous avait été donné à 10h sur le parking du Palm Beach de Cannes. Belles dames élégantes et gentlemen "so smarts" pour fêter au Cabaret une année 2011 bien remplie par Pacca. Mister Sun devait être au rendez vous, d'après nos savants météorologues. Oui, devait...

Plantés les savants! Un gros nuage bien noiraud faisait du rase motte entre l'île Sainte Marguerite et le Palm Beach. A 10 h, tout les teams sont bien là. Juste le temps de se faire la bise que déjà le bombardement céleste commence. Tout le monde aux abris!..... c'est à dire au chaud derrière son volant. Le départ est donné malgré les agglomérats blanchâtres de bonne taille qui descendent en chute libre du noiraud. Un bataillon cycliste se réfugie sous le pont du chemin de fer, alors que le convoi Pacca, impérial poursuit  sa course. Entre les Corvettes de tête et de queue les talkies-walkies marchent à fond, permettant une progression "appropriée" comme disaient les Etats Majors de l'époque en AFN.... Aucune perte à signaler entre Cannes et Antibes... sauf que passée la Pinède, le route du Cap  est interdite par la Police Municipale. Que faire?... continuer directement sur la Siesta où nous avons rendez vous avec d'autres équipages à 11 H (et il n'est que 10h20) ou faire de l'impro? Le décision est vite prise, nach le Phare de la Garoupe! Voilà les Pacca grimpant à l'assaut de ce belvédère. Petite visite à la charmante chapelle qui connait tant de secrets, dont cet ex-voto mystérieux: "Rendez moi Patrick Juvet"...  La nature humaine est insondable... Les uns admirent le paysage strié d'éclairs, d'autres se recueillent dans la chapelle pendant que le reste papote en surveillant les autos. Mister Roger's avec son sifflet à ultra sons rameute son monde et le convoi repart. Traversée du vieil Antibes. Le marché Provençal est bien calme. Tant mieux, nous n'aurons pas d'embouteillages. Voici le port, le Fort Carré et enfin le parking de la Siesta où nous attendent patiemment les amis   de Biot, Cagnes et Nice. Nous sommes 45! Doc Alain, à peine arrivé, déplie sa table magique. Les bouteilles de champagne canonnent tout azimut  et les coupes sont levées  à l'Amitié, à Pacca et à l'Année 2011 qui se termine. Mais le thermomètre ne fait pas de cadeaux et malgré les belles fourrures et les épais manteaux il faut songer à regagner notre destination finale: le Cabaret le Baroque à St Laurent du Var.  Nous y serons à 12h20. Nous pensions être les premiers, mais oh surprise, la salle est déjà complètement envahie par l' association des Hémorroïdaires Municipaux venue en Autocar avec Monsieur le Maire. Il nous est attribué quatre tables, pas du tout à l'endroit prévu lors de notre réservation. Contre mauvaise fortune, bon coeur, nous nous y installons. Chez Pacca, il en faut plus que ça pour entamer le moral. Excellent repas, il faut le souligner, avec un spectacle de très bon niveau animé par un fantaisiste désopilant. Certes, ses arguments se trouvent souvent sous la ceinture, mais c'est la meilleure recette pour décoincer un public bon enfant. Après trois bonnes heures de show de bon goût peuplé de créatures de rêve, la piste de danse est ouverte et chacun part éliminer ses toxines, pendant que... pendant que notre redoutable trésorier Lulu, accompagné de Dame Ninou, vont protester auprès du Boss des lieux sur la disposition de nos tables qui n'avait pas été respectée. Résultat Maître Lulu, revient avec deux bouteilles de Champagne  à titre de dédommagement. L'une est consommée par les derniers Pacca présents et l'autre placée sous scellés en vue d'une prochaine dégustation générale...  A 18 heures nous reprenons nos belles autos gardées par un vigile. Voici chers amis, le résumé d'une charmante journée, passée dans un cadre fort sympathique  au son et au rythme d'une revue artistique formidable. Roger's qui était le mieux placé, avait le nez au ras des strings. S'en est il remis?.... La suite au prochain numéro.  JJ

010-2.jpg011-3.jpg012-3.jpg013-5.jpg014-1.jpg015-5.jpg016-3.jpg017-3.jpg018-2.jpg019-4.jpg020-2.jpg022-2.jpg023-3.jpg024-3.jpg025-4.jpg027-5.jpg028-3.jpg029-2.jpg031-4.jpg032-2.jpg033-2.jpg035-1.jpg036-3.jpg037-4.jpg038-2.jpg040-1.jpg041-3.jpg042-5.jpg043-2.jpg044.jpg045-4.jpg046-2.jpg047-2.jpg048-2.jpg050-2.jpg051-3.jpg052-2.jpg053-4.jpg055-3.jpg057-3.jpg058-3.jpg

JJ