icone

IIeme Ronde Automobile

 

Deuxieme Ronde Automobile Cannoise de

l'Automobile Club Cannes Côte d'Azur

Dimanche 10 juillet 2011

Invités par nos amis et partenaires de l'Automobile Club de Cannes Côte d'Azur, Pacca alignait 9 équipages sur les 10 qui nous avaient été attribués. Dommage pour nos absents qui ne se sont pas manifestés, car nos chers amis de l'Automobile Club de Cannes, sous les ordres du chef de bataillon, le Colonel-Président Jacques MALEYRAN et de son état major, avaient préparé le grand mariage "Voitures de Collection Civiles et Militaires" d'une exceptionnelle qualité, avec le concours des charmants propriétaires du Domaine de Glandève, Martine et Philippe Van Den Bulke.

Nous Pacca, nous nous étions donné rendez vous à Saint Vallier ce dimanche 10 juillet à 8h15. Sous la protection de notre Officier de Sécurité Roger's, nous primes la route qu'un autre Militaire, Empereur des Français, avait emprunté autrefois.

Arrivés à 9h30 précises au Logis du Pin, nous retrouvons les amis de l'ACCCA. Après les embrassades et salutations, nous nous déclarons fin prêts pour déguster le petit déjeuner "espécial" préparé par nos organisateurs sur le capot d'une Jeep. Je vous le dis tout de suite: ce "p'tit déj" n'a rien à voir avec le jus de chaussette et le pain en boule forcément rassis de nos anciennes casernes (moment Nostalgie pour ceux qui ont connu ces "vacances Club Med républicain" de l'époque...). Les croissants et petits pains au chocolat viennent de sortir du four de chez "P", un des papes de la viennoiserie et le café réveillerait le meilleur tireur au flanc du régiment.

Le soleil est également bien présent, ce qui est normal un 10 juillet dans notre région. Ceux qui se connaissent se reconnaissent et ceux qui ne se connaissent pas font connaissance. C'est pas plus compliqué que ça avec l'Automobile Club de Cannes et Pacca.... Mais bon, il y a de la route à faire. Les Jeeps: moteur!.. Elles vont, comme en 1944, nous ouvrir la voie. Il y a bien une quarantaine d'automobiles dans ce cortège, et ce n'est pas facile de leur faire emprunter des routes étroites et sinueuses de l'arrière pays, sans parler des gorges et du terrible col de Buis....

Mais nous avons des éclaireurs chevronnés et tout se passera parfaitement bien. Nous rejoignons un peloton de GMC (les "camions", comme disent les civils, qui eux aussi ont eu leur part de gloire sur les champs de bataille de France, d'Indochine, de Corée et d'AFN). Leurs pilotes ont réussi le prodige de les amener sur les hauteurs d'Entrevaux, au Col des Félines, malgré les lacets sévères de la route. Chapeau, les gars! Ils nous précèderont et nous amèneront jusqu'au fameux domaine de Glandève. Le Colonel Maleyran, nous avait parlé avec son talent de ce lieu béni des Dieux... Mais nous, béotiens, n'avions pas imaginé le dixième de ce lieu magique. D'abord on quitte la route pour s'engager sur une piste à flanc de montagne sous les noisetiers devenus sauvages. En bas, tout au fond de la vallée, Entrevaux et ses murailles. Soudain, deux énormes lions de pierre nous accueillent. Nous entrons dans la propriété qui couvre 300 hectares. La forêt s'ouvre sur une immense clairière. La battisse, ancienne résidence des évêques d'Entrevaux, repose sur le bord de la falaise, protégée par d'imposantes roches verticales...où a été creusée une piscine. Devant, une esplanade où nous attendent tables et chaises sous l'ombre d'immenses arbres centenaires.  Une chapelle pour les âmes souffrantes et plus loin une fontaine où coule l'eau glacée d'une source où l'on a mis à rafraîchir quelques belles bouteilles de vin pâle qui va agrémenter un repas champêtre hors du temps et de l'espace. En bon père du Régiment qui prend soin du moral de ses effectifs, le Colonel déclare le "bar ouvert". Tandis que chacun mouille son pastis à la source claire et fraîche, voici qu'arrivent les petits pâtés fait maison, les plateaux fumants de pissaladières, les tartines au basilic et autres mises en bouche. Ah que la vie est belle entre amis! Pendant que les verres trinquent à la santé de nos hôtes, des organisateurs, des 4x4 de l'US Army et de leurs pilotes, de l'Automobile Club, de Pacca, et j'en oublie, les chipolatas et autres grillades font leur ultime bronzage sur d'immenses braseros. Les tables se forment dans l'allégresse. Philippe, le Maître de céans, nous raconte l'histoire de ces lieux vénérables. Les évêques de Clairvaux, gens de goût, en avaient fait leur résidence d'été jusqu'à la Révolution, où ils furent priés d'aller prendre le frais ailleurs. Comme le dit Philippe, "plutôt que de repartir la tête sous le bras, ils préférèrent s'exécuter".... A nous, à présent d'exécuter les ordres d'embarquement dans les véhicules militaires et autres 4x4, une fois le délicieux déjeuner avalé. Mission: découvrir les pistes et chemins de ce domaine enchanté. Belle séance de "tape cul" dans la bonne humeur, pendant que certains iront benoîtement profiter de la piscine. Les pilotes sont des as et leurs machines des bêtes à grimper aux arbres... Fondrières, bourbiers, montées verticales, descentes vertigineuses, rien ne fait peur à nos vaillantes Jeeps. Nous arrivons sur le site Celto Ligure, découvert et sauvé de la végétation par les propriétaires. On y voit les fondations d'une fortification primitive très ancienne qui devait protéger la source présente et les peuplades indigènes. Les pierres n'étant pas taillées, on peut penser que vivaient là les lointains ancêtres de nos aïeux les Gaulois.... Martine Van Den Bulke nous fait revivre cette époque. Un grand merci pour ce plongeon dans la nuit des temps.

Et puis c'est le retour à la Résidence. Encore une fois, l'Organisation ACCCA a prévu, après l'effort, le réconfort, en offrant une délicieuse "Soupe au Champagne" aux participants de la Croisière 4x4, sans oublier les "Piscineurs", tout autant assoiffés. Il fait si bon sous les tilleuls! Mais hélas, l'heure a tourné et à 18heures, il est temps de penser au retour et se dire adieu...

Quelle belle et bonne journée! Comment remercier pour ces instants de bonheur?...peut être en offrant ces modestes photos qui vous donneront un aperçu de cette ambiance amicale, généreuse et festive.

Au nom de PACCA, tous nos plus vifs remerciements à Martine et Philippe nos hôtes, ainsi qu' à Jacques et Fabienne, Jean-Claude, Hervé, les "Militaires" et toutes celles et ceux qui ont oeuvré à la grande réussite de cette 2eme Ronde Automobile Cannoise.

Vive l'Automobile Club de Cannes Côte d'Azur. Vive Pacca.

JJ LASSERRE

Membre Automobile Club de Cannes Côte d'Azur

Président Pacca